mercredi 23 novembre 2016

Super smoothies

En manque d'inspiration pour réaliser des smoothies,
Envie de rester dans la simplicité mais couper de la monotonie,
petits budgets,
Soucieux du respect des saisons des fruits et légumes,

Ce livre est pour vous.

*
*     *


Je me suis mise à la mode smoothie il y a environ deux ans.

En effet, grâce à mon papa, j'ai connu les bien faits des jus à l'extracteur il y a 10 ans et depuis j'y suis accro. Pourtant, à cette époque, mon père qui s'était mis à la cuisine crue, avait aussi la Rolls Royce des blenders : le vitamix. Nous nous en servions pour faire des veloutés ou des sauces, ce qui est encore valable aujourd'hui. Le smoothie n'était pas vraiment notre truc malgré qu'il gagnait de plus en plus en popularité au fil du temps.

J'ai commencé à réaliser des smoothies quand j'ai voulu rajouter des fruits congelés dans mes jus pour leur donner de l'onctuosité. Petit à petit, je me suis intéressée aux bienfaits des smoothies verts : riches en fibres, parfait pour les detox.... exactement les même points positifs que les jus à l'extracteur.
Mais bon, comme pour tout, il y a les partisans du smoothie qui discréditent les vertus du jus à l'extracteur car il ne contient plus les fibres des fruits et légumes ainsi que certaines vitamines qui sont contenues dans leurs peaux : ce qui est le cas de la pomme et de la carotte .... mais ils oublient vite que les vitamines et minéraux se trouvent aussi dans la pulpe. 
Inversement, les partisans des jus à l'extracteur discréditent aussi les biens faits des smoothies à cause de la vitesse du blender et de la possibilité de chauffer les produits s'ils sont mixés trop longtemps (d'où l'intérêt d'avoir un blender à forte puissance pour mixer moins longtemps).

Bref, les avis divergent et chacun doit faire sa propre expérience pour y trouver son compte.
C'est ce que j'ai fais et maintenant j'utilise aussi bien l'extracteur de jus que le blender. 

Au fur et à mesure que je progressais dans l'art et la maîtrise du smoothie (vert ou non), je me suis vite heurtée à un mur de taille: la monotonie, le manque d'inspiration et enfin, la connaissance des vertus des fruits et légumes en fonction de mes besoins spécifiques. Rien est pire que de boire toujours la même chose même en version déclinée, ou encore inventer une recette de smoothie pensant que le résultat sera génial mais qu'en fait il s'avère être insipide. 

Je me suis donc penchée du côté d'internet qui regorge de recettes ainsi que d'une multitude de sites proposant la meilleure méthode pour réaliser de bons smoothies, j'ai très vite eu l'impression que c'était du réchauffé. J'entends par là que j'avais l'impression de voir et revoir exactement les mêmes recettes déclinées des centaines de fois aussi bien sur pinterest, instagram, youtube ou les blogs. J'ai rien contre, mais franchement ça m'a épuisé et déconcerté.

Pour couronner le tout, j'étais agacée de trouver des recettes trop biens .... mais dont les produits utilisés n'étaient absolument pas de saison dans mon pays. Sachant que je prends tous mes fruits et légumes bio, de saison et de majoritairement d'agriculture locale, j'ai très vite été restreinte.

En somme, déception et démotivation ont été mon lot pendant un bon bout de temps.

Pourtant, à coeur vaillant rien est impossible !

 A force de faire le rat de librairies, je suis tombée sur une petite pépite de livre sur les smoothies qui répond à toutes mes attentes : Super smoothie.


*
*     *

Super smoothie a pour but premier de présenter des recettes en vue de réaliser des cures de détoxication de l'organisme via le smoothie, une méthode plus naturelle pour le corps.
12 cures de 6 smoothies chacune ont été identifiées pour répondre aux maux les plus courant : teint frais, purification, digestion, anti-stress, action alcalinisante, action probiotique .... je vous laisserai les découvrir si vous vous procurez le livre.

Cependant, ce livre ne se limite pas qu'à cette fonction, grâce à deux aides très bien expliquées, ce livre nous amène à être plus autonome et créatif : c'est-à-dire qu'on sera capable de remplacer tel produit par un autre s'il n'est pas de saison ou s'il n'est pas disponible chez son maraicher, créer ses propres smoothies selon son envie du moment en se basant sur les autres recettes qui ont proposées (en termes de volumes d'eau et de quantité de produit).





~ Pros and cons ~


Pros : les points positifs

1. Les mémo sur les propriétés des fruits et légumes
En fait, il s'agit de deux listes de fruits et légumes qui ont été répertoriés en fonction de leurs vertus.
Une des listes est organisée selon les couleurs des aliments, l'autre est établie en fonction de maux de santé qu'on rencontre fréquemment (acné, sentiment d'anxiété, acidité élever dans le corps, digestion lente, transit irrégulier etc...).
Grâce à ces deux listes, vous serez tout à fait capable de remplacer le produit dont vous ne disposez pas par un autre ou même revoir la recette du tout au tout.

Par exemple : 

Je n'ai pas de kiwi
En me référant à la liste des aliments répertoriés par leur couleur, je regarde du côté des aliments verts qui, tous produits verts confondus, possèdent des propriétés anti-cancer puissantes. 
Je peux donc le remplacer par du melon, de la pomme Granny, concombre, etc...

En revanche, si je veux garder le côté booster du kiwi, dans ce cas, il suffit de se référer à la seconde liste qui traite des "maux de santé", et je peux le remplacer par : poire, pomme, banane, chou kale, orange, épinard etc...

Facile n'est-ce pas ?




2. Des fruits et légumes à porter de tous, pour toutes les saisons
Les fruits et légumes utilisés dans ce livre sont super basiques, accessibles à tous et surtout, il y en a pour toutes les saisons.
Même l'automne et l'hiver ne sont pas en restes.
Pomme, poire, kiwi, chou, orange, céleri, fenouil, betterave, poivron, radis, salade verte, cerise, patate douce, ananas, épinard, concombre, brocoli, chou de Bruxelles, clémentine, asperge, figue etc...

Basique à en pleurer ....

Une mention spéciale pour le chou kale : ce chou particulier se trouve uniquement en magasin bio ou chez un maraîcher bio s'il en cultive (ou l'exporte).


3. Des proportions équilibrées entre recettes dites "estivales/printanières" et "automnales/hivernales"
Il y 72 recettes de smoothies. Il y en 6 qui sont exclusivement dédiées à l'été (cure booster estival) et environ une petite douzaine qui utilisent des fruits ou légumes qu'on trouve difficilement en plein Hiver (la prune entre autre ...). Je souligne bien le "ou" car aucunes des recettes du livre combine des fruits et légumes issus d'une même saison.

Exemple : 

le smoothie "légumes rouges" utilise du chou rouge, des carottes, des raisins rouges, du citron jaune, du gingembre et du céleri. Nous sommes fin Novembre, et ce n'est plus vraiment la saison du raisin en France. Par contre, tous les autres produits sont plus ou moins de la saison actuelle (bémol sur le citron et le gingembre).
Grâce aux deux mémo, je peux remplacer le raisin rouge soit par un autre aliment rouge juteux ou un autre aliment ayant les même propriétés pour traiter un mal de santé de spécifique.

Il reste donc pour toute l'année environ 54 smoothies à faire comme tel ou à changer selon ses envies.

Chapeau l'artiste


4. Exit les super aliments
Les superaliments, ou superfood en anglais, sont des denrées qui ont des teneurs en vitamines, protéines, antioxydants, minéraux et autres principes actifs exceptionnelles. Naturellement, ils sont donc très bon pour notre corps. On peut entre autre citer l'açaï, l'acérola, le nopal, les micro-algues etc... Bien qu'ils peuvent apporter une touche de nouveauté, en plus de leurs propriétés, dans nos smoothies, ils ne sont pas obligatoires en soi. Comme le disait Hippocrate, notre alimentation est notre médicament. Du moment qu'elle soit saine, équilibrée, variée et autant que possible dénuée de pesticides tout va très bien. 
Savez-vous que le jus de betterave lacto-fermenté, les smoothies à base de légumes très verts ou encore l'eau de coco sont très bien pour récupérer après le sport ? simple n'est-ce pas ?  plus besoin de sortir la batterie de superaliments ;).





Cons : les points qui font "aïe"


1. Filtrer son smoothie
Selon moi, ça sera le point qui fera débat (voir ma petite intro entre les pro jus et les pro smoothies).
En effet, les recettes présentées utilisent très peu d'eau par rapport à la quantité de fruits et légumes utilisés. Si vous ne filtrez pas le smoothie, vous vous retrouverez avec une compote super épaisse mal mixée. La sensation sera pire si en plus vous avez un blender de faible puissance (en-dessous de 1200W).
En filtrant le tout via un chinois ou un tamis assez fin, on se retrouve avec un jus plus ou moins épais.
Certains vont crier au scandale car on perd les fibres des aliments, d'autres trouveront la texture agréable.
A vous de voir.
J'ai testé les deux méthodes et de loin je préfère filtrer. Si vous décider de filtrer, je vous conseille d'utiliser un tamis assez fin (pas trop non plus sinon vous allez y passer la journée) plutôt qu'un chinois qui laissera tout passer.

2. Les volumes 
Pour chaque recette, le volume est donné à titre indicatif. En fonction de la taille de vos aliments, ce volume peut varier. Cela m'a dérangé au début car je me retrouvais avec le double de volume indiqué, jusqu'à ce que je m’aperçoive que mes pommes Granny étaient deux fois plus grosses qu'une pomme normale.
Maintenant je n'y porte plus attention, mais peut-être que ça pourra vous ennuyer.



*
*     *

Je trouve peu de points négatifs à ce livre et depuis que je l'ai trouvé, 
je me suis réconciliée avec les smoothies en tout genre.
Je sais ce que je mets dedans et pourquoi.
Les recettes sont simples et peuvent être réalisées partout.
Le désert fruitier de l'hiver ne m'effraie plus !
Bref, j'en suis satisfaite et je vous le recommande chaudement !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire